Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Remédiation > Lecture et écriture des nombres
Publié : 23 juin 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Lecture et écriture des nombres

Indicateurs d’observation repérés et difficultésPropositions pour la mise en œuvre
L’élève ne parvient pas à reconnaître les chiffres - Jeu d’appariement : utiliser deux séries de cartes comportant pour l’une les écritures chiffrées, pour l’autre une représentation analogique des mêmes nombres. L’élève doit former des paires.
- Si l’élève connaît la comptine numérique orale jusqu’à ce nombre, utiliser la bande numérique (juste avec les nombres en chiffres) en y associant la connaissance de la comptine orale : l’élève met un trombone sur le nombre à lire, récite la comptine jusqu’au trombone pour identifier le nombre. Inversement, on récite la comptine et on arrête son doigt sur le nombre qu’il fallait reconnaître.
L’élève a des difficultés à reconnaître un nombre écrit en chiffres - Exploiter la frise numérique collective (réciter la comptine en pointant du doigt chaque nombre)
- Exploiter la spirale numérique : elle est utilisée pour un jeu de loto, conjointement avec les cartons à écriture chiffrée. On peut masquer des nombres : il s’agit de déterminer les nombres cachés.
( télécharger un modèle de spirale numérique)
- Compléter une bande numérique à l’aide de cartons à écriture chiffrée : fournir aux élèves une bande complète partiellement remplie ainsi que des cartons correspondant aux nombres manquants. Faire en sorte que le format soit adapté à celui des cases. Il s’agit de placer dans les cases vides les cartons à écriture chiffrée qui conviennent.
L’élève a des difficultés à écrire et nommer les nombres entiers inférieurs à 1000 Outils :
Création d’étiquettes de différentes tailles qui peuvent se superposer en s’alignant à droite
(télécharger document présentant une progression et des utilisations d’étiquettes)
Outil d’écriture – aide de lecture / million cent mille cent
Activités :
Jeu du portrait : mon nombre a … chiffres, le chiffre des dizaines est…, il se termine par…
Le nombre pensé : questionnement pour trouver le nombre et ses composantes.
L’élève a des difficultés à calligraphier correctement les chiffres - Utiliser le sens du toucher :
Des chiffres sont creusés dans du bois, on peut aussi les découper dans du papier de verre puis les coller sur du carton léger.
On fait une marque tactile sur le bois ou le carton afin de savoir comment orienter la graphie de ce chiffre.
L’apprentissage se fait en deux étapes :
- Toucher direct avec le doigt
- Toucher par l’intermédiaire d’un petit morceau de bois tenu comme un scripteur.
Des activités tactiles peuvent être organisées pour poursuivre cet apprentissage.
- Calligraphie au doigt mouillé : tracer les chiffres le doigt mouillé sur une ardoise.
L’élève ne sait pas écrire le nombre qui suit ou qui précède.
L’élève ne connaît pas l’algorithme numérique écrit en chiffres
Le nombre frappé : L’enseignant frappe un nombre dans ses mains. Les élèves disent le nombre suivant ou lèvent le nombre de doigts correspondant (ou encore l’étiquette- nombre exacte, chacun possédant sur les genoux une petite boîte contenant les étiquettes- nombres). On peut également ensuite demander le nombre précédent.

Le nombre levé : même principe sur des nombres plus grands, à l’ardoise pour le maître, les élèves écrivant sur l’ardoise.
L’élève ne sait pas donner la valeur d’un chiffre selon sa position dans l’écriture d’un nombre - utiliser des abaques

- jeu du banquier à deux avec abaque
L’élève commet des erreurs dans l’écriture en chiffres des nombres dictés - Proposer des manipulations et des jeux numériques, où tous les nombres utilisés sont dits, lus, écrits simultanément, par exemple :
- usage de compteurs ;
- emploi de la calculatrice ;
- jeux de lotos ;
- suites logiques, suites régulières orales, muettes, aller le plus loin ... à plusieurs ;
- retour aux comptines de la maternelle ;
- jeux de dés, de cartes, de dominos ;
- pièces de monnaies ;
- Imprégnations fortes des nombres « délicats » (11 à 16, nombres > 69) dans tous les types d’exercices numériques pratiqués...
- Activités de manipulation avec groupements en dizaines et unités ; identification/rangement de nombres correspondant aux 2 constats ; complétion d’écritures dont l’un des 2 éléments est déjà inscrit ;
- Associations d’écritures littérales et écritures chiffrées ; utilisation de grilles de loto pour désigner des nombres entendus ;
- Repérage d’intrus dans des associations entre écritures littérales et écritures chiffrées.
- Travailler sur la signification des chiffres selon leur position dans le nombre
Si l’élève ne sait pas faire correspondre :
o à un mot une écriture chiffrée, de 11 à 16, ou à un mot une écriture chiffrée.
• Si l’élève n’a pas mémorisé les désignations particulières des nombres de 11 à 16.
• Si la position des chiffres n’a pas de signification pour l’élève. Il se peut qu’il ne comprenne pas la valeur prise par un chiffre en fonction de sa position. On se reportera alors à la fiche N2
• Si l’élève n’a pas acquis le geste graphique de tracé des chiffres, voir la fiche E1 du document d’Eduscol.
L’élève ne parvient pas à indiquer combien d’unités représentent n dizaines, ou combien de centaines représentent n dizaines - Faire des changes de monnaie : utiliser des pièces de 1, billets de 10 et 100 €
- Faire un jeu du furet traditionnel où l’on compte de dizaines en dizaines « une dizaine ou dix, deux dizaines ou vingt,…quinze dizaines ou cent cinquante… »